L'ECOLE DE YOGA ET DE MEDITATION

icone por price site web

L'ECOLE DE YOGA ET DE MEDITATION

Stages de Yoga et Méditation à Haa

Le stage de sadhana de trois mois

Dans un sadhana on utilise ce qui «mène au but». Cela comprend tout ce qui éveille la conscience et tout ce qui la garde éveillée…

 

Le stage de trois mois est une initiation unique – un entraînement avancé du yoga et de la méditation qui offre l’occasion d’accéder à une profonde expérience. Un point de départ pour une plus grande connaissance de la vie.

 

Quelles conditions dois-je remplir ? Vous demandez-vous peut-être. Votre décision de vouloir participer, votre envie de vivre une période intense de sadhana et votre besoin de faire la découverte de vos propres possibilités suffisent.

 

Dans ce stage vous ferez connaissance avec les méthodes et le savoir les plus subtils du yoga tantrique. Une science qui peut être employée pour arrêter les habitudes et les états réprimants. Vous découvrirez en vous de nouvelles possibilités. Un niveau accru de concentration et d’énergie utilisable pour guérir, créer, ou à l’usage de votre choix. Vous pourrez étudier et tester des choses impossibles à apprendre véritablement sous d’autres circonstances

Le Kriya Yoga

Le stage comprend la préparation et l’étude du kriya yoga, l’une des méthodes de transformation les plus efficaces, ainsi que d’autres méthodes avancées de yoga et de méditation.

 

 

Le kriya yoga est une méditation tantrique, dynamique et en même temps profonde. Elle comprend beaucoup de différents kriyas, certains ayant un effet énergétique et physique très fort, d’autres reposant sur des processus très subtils allant au-delà des limites de l’esprit.

 

 

Le mot kriya signifie processus, et est aussi une notion connue dans le yoga. Le mot s’emploie aussi pour désigner les processus de nettoyage, «hatha yoga kriya» ou pour désigner une attitude dans le raja yoga, qui ne doivent pas être confondus avec le kriya yoga tantrique. Et ce n’est pas une pratique sexuelle.

 

 

 « Il existe une interaction importante entre les différents kriyas du kriya yoga – aussi bien pendant la période d’enseignement que plus tard, quand vous pratiquerez le kriya yoga vous-même.Lors de mes voyages autour du monde, j’ai rencontré des gens qui ont appris le kriya yoga d’une façon incomplète et sans avoir connaissance de cette interaction. De cette raison ils ont demandés mon aide. Un élève avait appris les kriyas de quelqu’un qui ne les avait pas reçu directement d’un maître. Celui-ci appartenait peut-être à une organisation qui disait : « Nous enseignons kriya yoga » mais ils ne connaissaient plus les techniques d’enseignement traditionnelles et les conditions particulières. Aussi, le professeur en question n’avait pas non plus examiné le kriya yoga personnellement par un usage de longue durée. »
(Swami Janakananda)

 

Swami Janakananda est le premier en Europe qui enseigne tout le grand kriya yoga tantrique sous les mêmes conditions que celles présentées lorsqu’il a reçu lui-même cette science de son maître Swami Satyananda. Il pratique ce yoga depuis qu’il a vécu à l’ashram de Swami Satyananda, formé, mis à l’épreuve et entraîné par lui. Swami Janakananda a maintenant une expérience de trente années d’enseignement du kriya yoga, période pendant laquelle il a enrichi la vie de nombreuses personnes.

 

 

     « Déjà avant de rencontrer Swami Satyananda, j’avais, lors de la lecture du livre de Swami Yogananda, l’autobiographie d’un yogi, eu des expériences spontanées du kriya yoga. Cela se passait pendant ma méditation, quand je pratiquais le yoga et dans mes rêves. A peine avais-je emménagé à l’ashram, et avant même d’avoir participé à l’enseignement, que mes expériences spontanées de nouveaux kriyas continuaient. Mais même si j’avais de grandes espérances et prévisions concernant mon apprentissage du kriya yoga, j’avais besoin de vérifier ces expériences, qui, malgré tout, étaient un peu éloignées de la conception des réalités dans lesquelles j’avais grandi. C’est d’abord quand il m’a été enseigné et quand, plus tard, j’ai été initié par Swami Satyananda, que j’ai osé réaliser et utiliser complètement ce dont j’avais fait l’expérience plus tôt. Je fis alors l’expérience de la forte valeur spirituelle de ces fameux kriyas. »
(Swami Janakananda)

 

 

Le kriya yoga ne se dévoile que durant son enseignement. Il est tenu secret afin que la vraie expérience ne soit pas bloquée par une «compréhension» intellectuelle ou par des idées. Il s’apprend par étape, d’abord le petit kriya yoga, Ajapa Japa (que l’on peut apprendre aussi dans les stages de 10 ou 14 jours) de façon que le corps, l’esprit et l’énergie soient préparés et nettoyés. Ajapa Japa, parallèlement avec le hatha yoga, devrait être utilisé durant un certain temps.

 

 

 

Le grand kriya yoga tantrique ne devrait, selon la tradition, n’être transmis que dans des conditions spéciales dans un ashram, une condition que nos stages remplissent entièrement. Les différents kriyas se complètent et chacun avec leurs effets propres, jouent un rôle dans ce procédé qui devient harmonieux et profond. C’est pourquoi les différents kriyas sont enseignés pendant une période cohérente et sans perturbations. On les apprend pendant une période de silence de 21 jours au stage de kriya yoga -la durée minimale absolue pour une initiation au kriya yoga – ou idéalement en 33 jours lors du stage de trois mois. (Lire un exposé détaillé sur le sadhana, le silence et l’initiation, dans Bindu no 12 sur notre site web).

Les étapes de l'enseingement du Kriya Yoga

Le début

Au cours des cinq premières semaines on s’entraîne avec la concentration, la souplesse et la relaxation, et vous apprenez à visualiser et à méditer. Une partie de ce contenu est décrite aux pages sur les stages de 14 jours. Dans le stage de trois mois, nous vous dirigeons sans hâte et progressivement pour que vous obteniez une expérience de yoga et de méditation la plus profonde. En même temps, cette période est comme un échauffement et un entraînement au kriya yoga.

La période de kriya yoga

Maintenant tout s’intensifie et les méditations commencent plus tôt le matin. Pendant environ trente-trois jours vous êtes initié au kriya yoga pendant un silence total – on ne dit pas un mot, on n’écrit pas, on ne lit pas, à l’excepté des professeurs. Quand vous vous retenez de parler de ce dont vous faîtes l’expérience, vous ne vous limitez pas par rapport à celle-ci – les possibilités sont ouvertes. Le silence augmente votre attention.

 

Parallèlement au kriya yoga nous continuons à approfondir la méditation du silence intérieur, Antar Mauna. Alors vous apprenez Chaya Upasana (la méditation sur l’ombre), la méditation du miroir et autres formes de visualisation.

 

Une partie de cette initiation, en plus de l’enseignement au kriya yoga lui-même, vous rend capable de voir et de rencontrer vos limitations – quelquefois directement : comme émotions et pensées qui émergent simplement d’elles-mêmes. Certaines méthodes ou certains rituels vous aident parfois à prendre conscience d’une attitude de refus, une crainte – dont vous pouvez ensuite vous débarrasser.

 

     Vous vous apercevrez que travailler avec vous-même n’est pas basé sur le repli sur soi-même ou sur des idées de sainteté et de perfection. A partir d’une acceptation fondamentale de vous-même, vous devenez conscient du point jusqu’où vous pouvez, vous-même, créer votre vie. Les résolutions et les idées qui émergent dans cette période du stage, pourront, plus tard, avoir un impact décisif sur votre vie.

 

Pour participer au stage, il est nécessaire de ne pas fumer. Qui plus est, vous devez rester à l’école pendant les trois mois sans pause, à l’exception des promenades près du lac et dans la forêt. En outre les mêmes conditions que pour les autres stages sont valables.

 

Durant les deux autres périodes du stage, vous pouvez prendre des notes, si vous voulez, ou faire des études théoriques. Mais quand vous apprenez le kriya yoga, il est nécessaire que vous n’écriviez rien sur les kriyas et que vous n’en parliez à personne. Votre mémoire ne doit dépendre ni de la « compréhension », ni d’un morceau de papier. Ce n’est pas seulement une petite partie du cerveau, mais le corps entier qui se souviendra…

Et tout se réuni

Pendant la phase d’approfondissement, la troisième période du stage, votre rapport personnelle avec le yoga et les effets positifs du stage vont s’enraciner. C’est une chose d’apprendre quelque chose de nouveau et une autre de l’utiliser régulièrement – au début il est important d’avoir des conditions favorables pour pouvoir adopter les nouvelles habitudes, et du calme afin de pouvoir faire ses propres découvertes. Qui plus est, vous recevez des directives vous permettant d’employer votre yoga quand vous rentrez chez vous.

 

 

Pendant cette dernière période de trois semaines, vous approfondissez encore davantage votre connaissance de la méditation. Des méthodes bien précises seront employées durant cet entraînement spécifique : telles que les méditations plus avancées Chidakash Dharana qui est en relation avec Antar Mauna, et Prana Vidya (la science des énergies vitales), une méthode permettant de soigner et de fortifier soi-même et les autres.

L'enseignement est en Anglais

Si vous comptez vous inscrire à une de nos retraites en Suède vous devez comprendre l'anglais et vous devriez donc lire cette documentation en anglais

L'intêret de la science pour le stage

Entre 1987 et 1991, des savants danois et allemands ont examiné les effets du stage de trois mois.

Le psychologue Erik Hoffman de Copenhague : « La moitié gauche du cerveau contrôle la langue ainsi que la pensée logique et analytique. La moitié droite pense en images, en impressions et en sentiments – cette moitié correspond à une vue d’ensemble et est spontanée et intuitive. La base naturelle des facultés créatives d’un individu est donc un équilibre « correct » et une communication entre les deux moitiés cérébrales.

Qu’importe si les élèves avaient trop peu ou trop d’activité d’un côté du cerveau ou de l’autre, les recherches montrent clairement qu’ils obtenaient une stabilisation de l’équilibre entre les deux moitiés du cerveau. » et : « En mesurant la tombée de la résistance cutanée, on pouvait voir que la faculté de relaxation des élèves s’était bien améliorée, et que le système nerveux autonome était devenu plus flexible. On peut aussi conclure que les élèves, après le stage, étaient devenus beaucoup plus calmes et moins angoissés que normalement. Une conclusion que les élèves eux-mêmes pourraient confirmer. »

 

La recherche allemande qui a été conduite par le Prof. Thomas Schmidt de l’Institut de Santé Générale de l’Université de Hanovre a confirmé que le stage, et par cela le yoga et la méditation, préviennent les maladies cardiaques ; stabilisent la tension artérielle ; que le contenu des matières grasses du sang s’améliore à l’optimal, et que les élèves s’en tirent significativement mieux des situations stressantes.

 

Le yoga ne te libère pas
tu le fais toi-même
Utilise-le
pour ce que tu veux

Il est important de comprendre que le yoga et la méditation ne sont pas des produits que l’on peut acheter – et le reste arrive automatiquement. On ne peut forcer personne à être heureux, mais on peut employer des moyens qui dégagent ce qui obstrue le chemin. Cela comporte une collaboration – avec ta propre personnalité et avec nous qui enseignons. 

 

Oui, le yoga ne fait d’effets que si tu l’utilises.

Retour en haut